Jacques Bonvin, humoriste et comédien

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :


Le drame si drôle de la vieillesse
Jacques Bonvin fut technicien dentiste. Ce Valaisan pur sucre a quitté les gencives pour les planches, mais quelle guêpe l'a donc piqué? Une envie de scène, de démonstration et d'échange amoureux, simplement.

Nouvel humoriste, dans l'entrée du troisième âge, il écrit et joue le drame si drôle de la vieillesse pour le raconter à tous, même aux jeunes.

Un physique passe-partout, une dégaine d'agriculteur mal équarri mais un esprit d'une extraordinaire drôlerie. C'est une mayonnaise qui prend, et ne retombe pas au fond du bol. Et dans le fond, il en a eu du bol: que du bonheur, partout, tout le temps et de plus en plus. Il s'amuse de lui et de ses contemporains, de l'amour en fuite et enfui. De tout. Avec tact.

On ne l'aimera jamais assez car il est aimable dans tous les sens du terme.

Daniel Fazan 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu